mardi 8 août 2017

ARGENTINE: RASSEMBLEMENT POUR REVOIR UN MANIFESTANT DISPARU DEPUIS HUIT JOURS

Après avoir saisi la justice, les mouvements mapuches et des organisations des droits humains sont descendus dans la rue lundi pour demander au gouvernement de tout mettre en œuvre pour que Maldonado réapparaisse en vie, rendant responsables de son sort la ministre de la Sécurité et le président Mauricio Macri lui-même.

Le 1er août les manifestants réclamaient la libération d’un dirigeant mapuche chilien détenu en Argentine. Poursuivi par la justice de son pays qui l’accuse notamment de port d’armes, il est menacé d’extradition. Cette situation a entraîné la mobilisation des communautés indigènes de part et d’autre de la frontière. Au Chili comme en Argentine, les mapuches revendiquent depuis des décennies des droits leurs terres ancestrales, aujourd’hui aux mains de propriétaires terriens.