mardi 21 février 2017

BD SUR LE CHILI D'AVANT SALVADOR ALLENDE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Un documentaire en bande dessinée sur le Chili d'avant Salvador Allende. Ce mois de février est marqué par la sortie d'un très beau roman graphique: « Là où se termine » la terre de Désirée et Alain Frappier
La bande dessinée documentaire se porte bien. Le genre est depuis quelques années de plus en plus présent dans les rayonnages des librairies et offre désormais tout au long de l'année des parutions réjouissantes et d'une grande diversité, des récits de voyage de Guy Delisle aux enquêtes d'Etienne Davodeau en passant par la collection de la bédéthèque des savoirs au Lombard qui mobilise chaque mois quelques grandes signatures.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Ce mois de février est marqué par la sortie d'un très beau roman graphique: Là où se termine la terre de Désirée et Alain Frappier, qui raconte l'histoire du Chili de 1948 à 1970 à travers le destin d'un de ses ressortissants (éditions Steinkis).

Pedro est le petit-fils d'un immigré libanais arrivé au Chili en 1900. Enfant de la classe moyenne, profitant d'une bonne éducation à l'Alliance Française, il jouit d'une enfance insouciante malgré l'actualité anxiogène que génère la guerre froide. Inconscient des bouleversements en cours, sa conscience politique s'éveille simplement pour constater que certains enfants ont beaucoup de billes mais la majorité aucune. Si ses parents bienveillants livrent peu leurs opinions, Pedro s'ouvre à l'adolescence à la politique, stimulé par la révolution cubaine et les combats du Che sur le continent sud-américain, et par certains faits divers comme la condamnation à mort d'un criminel, « le Chacal », métamorphosé par l'éducation en prison, ce qui provoque un débat national sur le lien entre criminalité et pauvreté.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



L'émergence du Front d'action populaire de Salvador Allende et ses premiers échecs électoraux sèment les graines d'un espoir de changement et les débuts d'un engagement de Pedro, devenu étudiant dans un continent bouillonnant et dont la société civile manifeste alors, comme partout dans le monde, une inextinguible soif de changement.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Les événements sportifs secouent aussi le jeune garçon: la Coupe du Monde organisée au Chili en 1960 et surtout les Jeux Olympiques de Mexico de 1968, précédés par le massacre de Tlateloco où l'armée massacre 400 étudiants manifestant contre le pouvoir, comme une préfiguration de ce connaîtra bientôt le Chili à bien plus grande échelle. Pedro est alors devenu un militant révolutionnaire, révolté par les fortes inégalités de son pays et par l'impérialisme des États-Unis et sa guerre injuste au Viet-Nam. Apprenti comédien, adepte de la route et des joutes verbales, le regard tourné vers La Havane, Pedro incarne à la fois la jeunesse et les utopies des années 1960.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Salvador Allende accède enfin au pouvoir le 3 novembre 1970 à la tête d'une coalition des forces de gauche chiliennes. Il en sortira trois ans plus tard par la force, à l'issue du coup d'État de Pinochet qui installera la plus longue dictature militaire connue en Amérique Latine. Le régime de répression et l'épuration toucheront quasiment tous les personnages de l'histoire ici racontée.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



Pedro, qui a vraiment existé, a survécu. Il vit aujourd'hui en France et ce roman graphique est son histoire, telle que racontée aux deux auteurs rencontrés par hasard dans une soirée parisienne. Petit-fils de Violeta Parra, « une des artistes les plus douées et précieuses que le Chili ait connues », il livre un témoignage bouleversant sur un épisode de l'histoire contemporaine pas toujours bien connu et compris sur notre continent. Pour ceux qui apprécient la bande dessinée lorsqu'elle rend intelligent, Là où se termine la terre prend son temps pour livrer toutes les clés d'un volet douloureux de l'histoire récente et dont toutes les plaies n'ont pas été pansées. Un ouvrage important au dessin élégant, à ranger entre Persepolis et les albums de Joe Sacco.