lundi 31 décembre 2012

SYSTÈME ÉDUCATIF CHILIEN


Les niveaux primaire et secondaire se distinguent par les notions suivantes :
  1. un cycle de base (qui correspond à l’école primaire et le collège) de huit ans dit « éducation générale de base » (Educación General Básica), et
  2. secondaire (soit l’équivalent du lycée français), divisée en enseignement général et technologique (Enseñanza Media Científico-Humanista) ou lycée professionnel (Técnico-Profesional), d'une durée de 4 ans.

CHILI : LA RÉALITÉ DU MEILLEUR LYCÉE DÉVOILÉE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PEDRO ELÍAS PABLO MONTT MONTT
(SANTIAGO DU CHILI, LE 29 JUIN 1849
MORT À 
BREMEN, ALLEMAGNE, LE 16 AOÛT 
1910) A ÉTÉ AVOCAT ET PRÉSIDENT DU
 CHILI ENTRE 1906 ET 1910.
Benjamin explique sa tristesse à s'imaginer faire partie de la génération « du centenaire » du lycée. Il se souvient du second jour de cours, quand une professeure leur a raconté l'histoire de leur lycée. « Elle n'a jamais mentionné que la plupart des anciens élèves, devenus présidents de la République, avaient du sang sur les mains », lance le lycéen se référant au président Pedro Montt, ayant ordonné en 1907 le massacre de 3500 personnes dans le nord du pays. Ou encore le cas du président Errazuriz, qui a laissé mourir 300 personnes dans le centre de la capitale chilienne durant un épisode de la dite « question sociale ».

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FEDERICO ERRÁZURIZ ZAÑARTU  
(SANTIAGO, LE 25 AVRIL 1825,
IBÍDEM, LE 20 JUILLET 1877) A 
ÉTÉ AVOCAT ET PRÉSIDENT DU 
CHILI ENTRE 1871 ET 1876
Le lycéen cite aussi le président Anibal Pinto, qui a favorisé la guerre du Pacifique. « Je ne veux pas qu'un ancien élève soit à nouveau président du pays ! J'aurais honte si Laurence Golborne (candidat de la droite aux présidentielles 2014) gagne ! », assène-t-il à la moitié de son discours.

ANÍBAL PINTO GARMENDIA  
(SANTIAGO, 15 MARS 1825
VALPARAISO, 9 JUIN 1884)

AVOCAT ET PRÉSIDENT DU
CHILI ENTRE 1876 ET 1881.
Plus que ces « fausses histoires », le futur ancien élève rejette les traditions et les mythes cultivés au sein de l'Instituto Nacional, reconnu comme le lycée le plus détesté durant les protestations étudiantes de 2011. « Depuis mon premier jour, j'ai su que tout tendait vers un seul but : le succès. Ici, on ne nous enseigne pas la mémoire, on ne nous enseigne pas le respect humain ou celui des autres classes sociales. On nous apprend juste à obtenir le meilleur classement au bac national, afin de s'acheter un 4x4» Benjamin qualifie l'éducation qu'il a reçue comme une réussite basée sur la discrimination et la haine des homosexuels. « Jamais, nous n'avons su la réalité du coup d'Etat de 1973. » complète le lycéen, dévoilant le silence institutionnel autour de la mort d'un illustre ancien élève, Salvador Allende Goosens.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LAURENCE GOLBORNE RIVEROS
(SANTIAGO, LE 11 JUILLET 1961)
INGÉNIEUR ET ENTREPRENEUR CHILIEN,
ANCIEN  MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS,
DE L'ÉNERGIE ET DES MINES DU MIL- 
LIARDAIRE CONSERVATEUR SEBASTIÁN
PIÑERA,  PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
DEPUIS LE 11 MARS 2010
Pour clore son discours, Benjamin proclame sa fierté de décrocher son diplôme sous les « cris de haine ». Un hommage ultime envers nombre de ses camarades, virés du « meilleur lycée chilien » pour avoir participé au mouvement massif des étudiants qui réclament un meilleur enseignement public et la fin de l’éducation marchandise.

dimanche 30 décembre 2012

Roberto Souper


CHILI : DUEL DE VÉTÉRANS RIOS - CORIA EN MARS DANS UNE MINE À 1500 M DE PROFONDEUR

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
OSCAR PISTORIUS EST L'HOMME DE TOUS LES DÉFIS. IL REMPORTE SA COURSE CONTRE UN CHEVAL. LE CHAMPION PARALYMPIQUE, AMPUTÉ DES DEUX JAMBES, A BATTU UN PUR-SANG ARABE LORS D'UNE COURSE D'EXHIBITION, EN CONCLUSION DU FORUM MONDIAL DU SPORT ORGANISÉ À DOHA AU QATAR.  PHOTO REUTERS


La rencontre aura lieu dans le gisement El Teniente, présenté comme la plus grande mine souterraine de cuivre du monde et situé à 120 km au sud de la capitale, Santiago.
« Cet événement va entrer dans l'histoire de notre pays », a-t-il ajouté.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
NUMÉRO UN MONDIAL SANS AVOIR JAMAIS REMPORTÉ UN TITRE MAJEUR, MARCELO RIOS AURA MARQUÉ SON ÉPOQUE PAR SA FROIDEUR ET SA COLLECTION RECORD DE PRIX CITRON, QUI TÉMOIGNE DE SON IMPOPULARITÉ.. A L'OCCASION DES 25 ANS DU PRIX CITRON, MARCELO RIOS S'EST VU DÉCERNER LE PRIX SPÉCIAL DU JURY POUR L'ENSEMBLE DE SON OEUVRE ! VOILÀ QUI EN DIT LONG SUR L'IMAGE QU'IL A LAISSÉE AUPRÈS DES JOURNALISTES ET DU PUBLIC. IL DÉTIENT NOTAMMENT UN RECORD PEU ENVIABLE DE CINQ PRIX CITRON DONT QUATRE CONSÉCUTIFS ENTRE 1996 ET 1999. LE PRIX CITRON EST UN ÉVÈNEMENT MONDAIN PARISIEN TOUJOURS TRÈS ATTENDU À PARTIR DES ANNÉES 1950, LE PRIX CITRON EST DÉCERNÉ CHAQUE ANNÉE À UNE CÉLÉBRITÉ RÉPUTÉE POUR SON MAUVAIS CARACTÈRE. DEPUIS 1981, IL EST ATTRIBUÉ AUX SEULS JOUEURS DE TENNIS PROFESSIONNELS DONT « LA PERSONNALITÉ FORTE EN ZESTE ET EN CARACTÈRE » SE DISTINGUE PARTICULIÈREMENT SUR LE CIRCUIT.
Aujourd'hui âgé de 37 ans, Rios, ancien Numéro Un mondial et vainqueur de 18 titres ATP, a mis un terme à sa carrière en 2004. Coria, 30 ans, a pris sa retraite en 2009 après avoir notamment pointé au 3e rang mondial et remporté neuf titres.

vendredi 28 décembre 2012

CHILI : ARRESTATIONS POUR LE MEURTRE DE VICTOR JARA



[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
L'EX-LIEUTENANT PEDRO BARRIENTOS, L'ASSASSIN PRÉSUMÉ DE VÍCTOR JARA. PHOTO CHILEVISIÓN


Au cours de sa détention, le chanteur « a été reconnu par les militaires, séparé des autres prisonniers" et transféré vers les vestiaires où étaient installées des salles de torture où il a été constamment "agressé physiquement par plusieurs officiers », selon le compte-rendu d'enquête du juge.
« Le 16 septembre 1973 », a été constatée la mort de M. Jara, dont le corps présentait au moins « 44 impacts de balles ».

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« JUSTICE POUR VICTOR » AFFICHE  DE LA CAMPAGNE DE LA FONDATION VICTOR JARA EN FAVEUR DE JUSTICE POUR LE CAS DE VÍCTOR JARA.

En décembre 2009, des milliers de Chiliens avaient accompagné les obsèques officielles du chanteur, mort à 40 ans, qui avait été inhumé quasiment clandestinement en 1973 par sa veuve, la Britannique Joan Turner.
Entre 1973 et 1990, environ 3.000 personnes sont mortes ou ont disparu sous la dictature d'Augusto Pinochet, selon les organisations de défenses des droits de l'homme.
Auteur AFP

mercredi 26 décembre 2012

CHILI : LE MUSÉE MARITIME NATIONAL DE VALPARAISO REND HOMMAGE À LA PÉROUSE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
INSULAIRES ET MONUMENTS DE L'ILE DE PAQUE. « ATLAS DU VOYAGE DE LA PÉROUSE, 1797 » JEAN-FRANÇOIS GALAUP, COMTE DE LA PÉROUSE

Le 10 Mars 1788, à son départ d’Australie, débute le mystère de la disparition de La Pérouse et de ses compagnons qui sera finalement percé en 1826 par l’explorateur britannique Dillon qui découvrira les restes du naufrage à Vanikoro, Îles Santa Cruz (Îles Salomon), au nord du Vanuatu. 


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MONUMENTS DE L'ILE DE PAQUE DETAILS. « ATLAS DU VOYAGE DE LA PÉROUSE, 1797 », JEAN-FRANÇOIS GALAUP, COMTE DE LA PÉROUSE
Pour cette réalisation, le contre-amiral Christian del Real, directeur du Musée maritime, et l’amiral Pierre Bérard, président honoraire de l’Association La Pérouse d’Albi qui a remis le bas-relief et la médaille de la Pérouse sur le navire de guerre Foudre, rebaptisé Sargento Aldea, sont à remercier tout particulièrement.

samedi 22 décembre 2012

MADONNA AU CHILI : FAUT PAS ÉNERVER MAMIE !

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MADONNA LORS DE SON CONCERT À SANTIAGO DU CHILI.  PHOTO JOSÉ ALVÚJAR
Qu'il est loin le temps où Madonna se posait en icône trash et provocatrice avec talent. Oui, tout cela remonte à ses débuts et force est de constater que la chanteuse n'a pas fait que prendre de l'âge (et un peu de muscles) : elle a aussi pris le melon. 

Alors qu'elle s'apprêtait à donner un concert à Santiago du Chili dans le cadre de sa dernière tournée émaillée de polémiques, la doyenne de la pop mondiale a fait un petit caprice digne des plus grandes : elle a menacé de ne pas se produire sur scène si des spectateurs fumaient durant son show. 

« Si vous continuez de fumer, je ne vais pas faire mon concert »
La Madonne est arrivée emmitouflée dans un imperméable informe pour faire ses balances (tester les niveaux sonores) et quelques spectateurs fans étaient déjà présents, prêts à assister au show de la star. Seulement voilà, pour passer le temps, les malheureux fans ont grillé quelques cigarettes en l'attendant.
Ô rage, ô désespoir, la star n'a pas apprécié. Mais alors pas du tout. Dans une vidéo postée sur le site américain TMZ.com, on y voit Madonna tancer les spectateurs. « Des gens sont en train de fumer. Ne fumez pas ! Où sont les fumeurs ? Si vous continuez de fumer, je ne vais pas faire mon concert », a-t-elle lancé, furax.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MADONNA LORS DE SON CONCERT À SANTIAGO DU CHILI.  PHOTO JOSÉ ALVÚJAR

« Je m'en fiche de vous »

Toujours sur sa lancée, Madonna leur a ensuite donné une leçon de respect digne de celle d'un Philippe Torreton très énervé après Gérard Depardieu : « Si vous vous en fichez de moi, je m’en fiche de vous. Ok, vous voulez jouer à ce jeu-là ? Je ne chanterai pas si vous fumez. Vous comprenez ? Si vous m’aimiez, vous ne fumeriez pas. »

Et avant de quitter la scène, la reine des cougars mondiales s'est encore adressée à ses fans en ces termes : « Vous me regardez alors que vous êtes encore en train de fumer comme si j’étais une putain d’idiote. » Donneuse de leçon et vulgaire. Le mythe en prend un coup. 

mercredi 19 décembre 2012

JOURNALISTES INTIMIDÉS AU CHILI

TROIS JOURNALISTES CHILIENS CRISTÓBAL PEÑA, MAURICIO WEIBEL ET JAVIER REBOLLEDO,  ENQUÊTANT SUR DES VIOLATIONS DES DROITS DE LA PERSONNE PENDANT LA DICTATURE DU GÉNÉRAL AUGUSTO PINOCHET ONT ÉTÉ VICTIMES D’INTRODUCTIONS PAR EFFRACTION DANS LEURS RÉSIDENCES AU COURS DES DERNIERS JOURS, ONT DÉNONCÉ DES GROUPES DE PRESSE.

M. Weibel a expliqué mardi que les trois journalistes intimidés menaient des enquêtes sur des violations des droits de la personne ou ont témoigné en lien à de telles enquêtes.

Ce dernier avait par exemple publié des articles sur des documents précédemment classifiés portant sur le rôle de l’intelligence militaire durant le régime de Pinochet, en place de 1973 à 1990.

Reporters sans frontières a indiqué que M. Rebolledo s’était fait voler un disque dur qui contenait de l’information sur des enquêtes liées à des crimes qui auraient été perpétrés pendant la dictature.

L’organisme a exigé des autorités chiliennes qu’elles enquêtent sur l’affaire et protègent les journalistes et leurs familles.


L'ANCIEN DICTATEUR DU CHILI, AUGUSTO PINOCHET. PHOTO  ARCHIVE DPA

LA SAINTE ANNE DE LÉONARD DE VINCI


Esquisses de composition, dessins préparatoires, études de paysage et le magnifique carton de la National Gallery de Londres – jamais présenté à côté du tableau depuis la mort de Léonard – illustrent, entre autres, cette longue méditation et rendent compte des différentes solutions successivement envisagées par le maître.
La présentation d’autres œuvres peintes de Léonard de Vinci permet par ailleurs de montrer en quoi la Sainte Anne est le véritable aboutissement des multiples et diverses recherches de l’artiste sur la nature et l’art.
Afin de donner toute sa dimension au caractère novateur de cette œuvre, l’exposition s’attache également à la replacer dans la tradition iconographique liée à son sujet (la Vierge à l’Enfant avec sainte Anne) et s’intéresse à l’influence considérable qu’elle exerça sur l’art italien du début du XVIe siècle.
Les hommages plus récents que lui ont rendus Delacroix, Degas ou Max Ernst témoignent enfin de l’influence durable de ce chef-d’œuvre.

mardi 18 décembre 2012

LE FILM CHILIEN « NO » REMPORTE LE PRIX CORAIL DU FESTIVAL DE LA HAVANE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FACE À LA DÉFAITE, AUGUSTO PINOCHET, AU POUVOIR DEPUIS SON COUP D'ETAT DE SEPTEMBRE 1973, DEVAIT ORGANISER DES ÉLECTIONS ET QUITTER LE POUVOIR EN MARS 1990. « NO », QUI A ÉGALEMENT REMPORTÉ LE PRIX DE L'ASSOCIATION DE LA PRESSE CINÉMATOGRAPHIQUE CUBAINE, REPRÉSENTERA LE CHILI À HOLLYWOOD POUR LES OSCARS. PHOTO WILD BUNCH DISTRIBUTION

Le Mexicain Gael Garcia Bernal y incarne un jeune publicitaire qui parvient à introduire humour et fraîcheur dans la campagne électorale télévisée du «non » à Pinochet, après avoir vaincu les réticences des dirigeants de l'opposition.

Après quinze ans de dictature, c'était alors la première fois que l'opposition chilienne avait accès à la télévision, dont les programmes se sont avérés cruciaux pour la victoire du « non ».

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE FILM « NO » DU CHILIEN PABLO LARRAIN, RELATANT LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DU «NON» AU RÉFÉRENDUM DE 1988 AU CHILI QUI A CHASSÉ DU POUVOIR LE DICTATEUR AUGUSTO PINOCHET, A REMPORTÉ VENDREDI LE GRAND PRIX CORAIL DU FESTIVAL DU CINÉMA LATINO-AMÉRICAIN DE LA HAVANE, A ANNONCÉ LE JURY.
Face à la défaite, Augusto Pinochet, au pouvoir depuis son coup d'Etat de septembre 1973, devait organiser des élections et quitter le pouvoir en mars 1990.

« No », qui a également remporté le prix de l'association de la presse cinématographique cubaine, représentera le Chili à Hollywood pour les Oscars.
Le prix du meilleur réalisateur est allé au Mexicain Michel Franco pour « Despues de Lucia », celui de la meilleure actrice à la Cubaine Laura de la Uz (« La pelicula de Ana ») et celui du meilleur acteur à l'Equatorien Andres Crespo (« Pescador »).

lundi 17 décembre 2012

CHILI : LA CROIX-ROUGE APPORTE UNE AIDE MÉDICALE AUX COMMUNAUTÉS MAPUCHE ISOLÉES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
ANTONIO HUAIQUINAO FAIT SONNER SON KULL KULL, UN INSTRUMENT MAPUCHE, POUR AVERTIR LA COMMUNAUTÉ DU DÉBUT DE LA JOURNÉE DE SANTÉ AU CENTRE COMMUNAUTAIRE DE NAHUELHUAPI. « ÉVACUER UN MALADE EST TRÈS DIFFICILE », EXPLIQUE LE PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ. IL FAUT COMPTER QUATRE HEURES POUR ATTEINDRE LE POSTE DE SANTÉ LE PLUS PROCHE.  PHOTO  H. GONZÁLEZ DE CUNCO

Pour arriver au centre de soins le plus proche, les habitants de l’île doivent prendre un canot puis continuer le chemin à pied. Il faut compter environ quatre heures de trajet, la moitié en canot et l’autre moitié à pied. « Il est très difficile d’évacuer un malade. Il n’y a pas d’ambulance et bien sûr on ne peut pas savoir à l’avance quand quelqu’un va tomber malade », déclare le président de la communauté de Nahuelhuapi, Pedro Catrinao Marinao.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
KÜLL KÜLL AÉROPHONE D’ORIGINE MAPUCHE. PHOTO PORTALNET

Afin de lutter contre cet isolement et les vulnérabilités qu’il engendre, la Croix-Rouge chilienne, avec le soutien du CICR, a organisé une journée de santé sur l’île début novembre.

En quelques heures, le centre communautaire de Nahuelhuapi s’est transformé en poste de santé, des salles ayant été aménagées pour servir à des consultations médicales et dentaires. Antonio Huaiquinao a été chargé de faire sonner son kull kull, un instrument mapuche, afin d’avertir la communauté du début de cette journée spéciale. Après quelques minutes, des dizaines de femmes, d’hommes et d’enfants se sont présentés au centre.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LES PIÈCES DU CENTRE COMMUNAUTAIRE ONT ÉTÉ TRANSFORMÉES EN SALLES DE CONSULTATION ET EN CABINETS DE DENTISTES. LA CROIX-ROUGE A AUSSI FOURNI DES MÉDICAMENTS AUX HABITANTS DE L’ÎLE DE NAHUELHUAPI. PHOTO  H. GONZÁLEZ DE CUNCO

Pendant toute la journée, les volontaires du Comité régional de l’Araucanie de la Croix-Rouge chilienne ont reçu plus de 50 personnes, auxquelles ils ont dispensé des soins médicaux et dentaires et distribué des médicaments.

« La journée a été très positive. Nous en avons tous profité, car nous sommes très isolés ici », déclare Elisa Catrinao Painemilla, habitante de Nahuelhuapi.

Pendant que les adultes étaient occupés, des volontaires se sont chargés de distraire les plus petits, qui ont aussi reçu une attention médicale.

Depuis 2007, avec le soutien du CICR, la Croix-Rouge chilienne organise des journées de santé, des cours de premiers secours et des activités de prévention des maladies dans les communautés rurales de l’Araucanie. La région est le théâtre de tensions entre les forces de sécurité et les communautés mapuches. « Notre priorité est de répondre aux besoins humanitaires générés par les situations de violence dans quelques communautés de la région », explique Felipe Donoso, chef de la délégation régionale du CICR, qui a participé aux activités à Nahuelhuapi.

jeudi 13 décembre 2012

TEST MP3

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

 
« SONNET XCII » POÈME DE « LA CENTAINE D'AMOUR », DE PABLO NERUDA. MUSIQUE : ANGÉLIQUE IONATOS EXTRAIT DU CD : « EROS Y MUERTE » (2007) MUSICIENS : ANGÉLIQUE IONATOS (VOIX ET GUITARE), CLAUDE TCHAMITCHIAN (CONTREBASSE), MIMI SUNNERSTAM (VIOLONCELLE), MARC-ANTOINE CHOMET (ALTO),NORA CISMONDI (HAUTBOIS) , MICHAEL NICK (VIOLON ET ARRANGEMENTS).

DURÉE : 00:04:39
  

dimanche 9 décembre 2012

8 DÉCEMBRE 1863. MARIE LAISSE GRILLER 2500 DE SES FIDÈLES DANS UNE ÉGLISE DE SANTIAGO DU CHILI.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« L'INCENDIE DE L'ÉGLISE DE LA COMPAGNIE DE JESÚS » LE 8 DÉCEMBRE 1863 À SANTIAGO DU CHILI. GRAVURE  D'ERNEST CHARTON DE TREVILLE

Une grande flamme jaillit

C'est qu'Ugarte, à qui on avait rapporté des paroles du nonce Eisaguirre disant que les illuminations de son église ne pouvaient pas être comparées à celles de Rome, avait voulu relever le défi. « Quand il viendra prêcher, je lui offrirai une illumination encore jamais vue dans le monde ! » Des draperies de gaze et de mousseline décorent les murs et le plafond, jouxtant des milliers de rubans et de fleurs en papier. En comparaison, le dancing Le 5-7 (dont l'incendie, le 1er novembre 1970, a fait 146 morts en Isère) était un exemple d'établissement ignifugé...

La plupart des femmes sont à genoux. Sous la statue de la Vierge qui orne l'autel principal, des assistants ont allumé un candélabre en forme de demi-lune rempli de paraffine liquide. Juste avant 19 heures, une grande flamme jaillit, qu'un préposé tente aussitôt d'étouffer avec son poncho, mais l'huile imbibe le tissu qui s'enflamme à son tour. En un instant, la flamme saute sur une guirlande de fleurs artificielles avant de se propager jusqu'au toit. L'immense coupole décorée s'embrase, les centaines de lampes accrochées au plafond par des ficelles s'abattent et explosent sur les milliers de femmes agenouillées. Absorbée par Plus belle la vie sur France 3, la Vierge Marie n'entend pas les cris d'horreur de ses adoratrices.

« Mourez heureuses »

Dès les premiers signes de la catastrophe, Ugarte et tous les autres prêtres s'enfuient par une petite porte menant à la sacristie. Ils prennent soin de la fermer derrière eux afin de mettre à l'abri les précieux objets du culte entreposés là. À aucun moment, ils ne se préoccupent des fidèles en train de griller. Des centaines auraient pu survivre en s'échappant par le même chemin. Avant de disparaître, Ugarte prend quand même le temps de réconforter quelques femmes qui s'accrochent à lui : « Mourez heureuses, car vous irez directement jusqu'à Marie. » Il ajoute : « Le Chili avait besoin d'un supplément de saints et de martyrs. » À l'entendre, elles font œuvre pieuse en grillant. 

Rapidement, le feu dévore le millier de femmes engoncées dans d'encombrants vêtements qui ralentissent leurs mouvements. Une immense clameur s'échappe de 3 000 gosiers affolés. La foule se rue sur les portes latérales pour fuir le brasier, mais plusieurs sont fermées. Impossible de les ouvrir, car la masse humaine pèse sur les battants qui s'ouvrent vers l'intérieur. On meurt piétiné, étouffé, asphyxié.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LES RUINES DE L'ÉGLISE DE LA COMPAGNIE DE JESUS, SUITE AU GRAND INCENDIE DU 8 DÉCEMBRE 1863 À SANTIAGO DU CHILI. IN « QUINZE ANS EN AMÉRIQUE DU SUD AUX BORDS DE L'OCEAN PACIFIQUE / LE VU ET ÉPROUVÉ DE PAUL TREUTLER... » LEIPZIG, WELT POST, 1882.
Monstrueuse mêlée

Ceux qui se précipitent vers l'entrée principale se heurtent aux fidèles encore dehors qui, n'ayant pas vu l'incendie, se battent pour pénétrer dans l'église. C'est une monstrueuse mêlée. Les corps s'agrippent, s'entremêlent, se piétinent, s'étouffent. À l'intérieur de l'édifice, le diable est à son affaire. Les mères entourent leurs enfants pour faire un bouclier de leur corps. Les chairs brûlent, se carbonisent. Les gorges se remplissent de fumée. Les yeux sont exorbités, les bras se tendent vers le ciel en espérant un miracle. C'est l'enfer, en pire. Une jeune fille nommée Solar, se sentant condamnée, a la présence d'esprit d'attacher son mouchoir solidement autour d'un genou. Sage précaution, car le lendemain, son nom brodé sur le tissu permettra de l'identifier malgré son visage totalement carbonisé.

Autour de l'église, c'est la consternation parmi les milliers de fidèles qui sont restés dehors. La ville ne compte pas vraiment de pompiers ; la prière est l'unique recours. Quelques Américains de passage dans la capitale pénètrent dans le bâtiment au péril de leur vie. Ils tentent d'arracher des femmes, des enfants à la masse humaine. Mais dès qu'ils s'approchent, des dizaines de bras s'accrochent à eux, rendant tout sauvetage quasi impossible. Bientôt, l'armée arrive sur place, mais au lieu de se battre contre le feu, elle constitue un cordon autour de l'église pour empêcher les sauveteurs improvisés de se jeter dans le foyer. Un Américain est même blessé à la baïonnette. Vers 22 heures, le clocher en bois s'abat sur la nef, tuant les ultimes survivants.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« CLOCHE DE L'ÉGLISE DE LA COMPAGNIE DE JESÚS », CONSTRUITE EN 1753 EN ESPAGNE. ELLE SE TROUVE AU  SOL, SUITE À L'INCENDIE DE L'ÉGLISE

2 500 morts

Les rues avoisinantes sont remplies de morts et de mourants. Des centaines de personnes courent dans tous les sens, tentant de retrouver parmi les corps qui une épouse, qui une fille. D'autres sont à genoux pour prier Dieu. Tous les médecins de la ville ont rappliqué. Environ 2 500 femmes, enfants, quelques hommes - et pas un seul prêtre - sont morts dans des conditions atroces. Il faut une dizaine de jours pour emporter tous les corps calcinés. La plupart sont jetés dans des fosses communes, faute de pouvoir les identifier. Les murs calcinés de l'église sont abattus pour laisser la place à un jardin et à une statue commémorative. Le prêtre Ugarte ne sera jamais inquiété. 

ABUS SEXUELS : PRÊTRE EMBLÉMATIQUE PRIVÉ DE SACERDOCE

JORGE CANTELLANO C'EST L'UN DES 
ACCUSATEURS DE L'EX-VICAIRE DE 
LA SOLIDARITÉ. PHOTO CIPER CHILE.

L'Eglise chilienne a sanctionné le prêtre après que la congrégation vaticane de la Doctrine de la foi eut vérifié et ratifié une enquête faisant état « d'informations vraisemblables de conduites abusives à l'égard de majeurs et de mineurs ». 

Le prêtre peut présenter un recours devant le Vatican.

L'enquête a débuté en 2011 après la dénonciation pour abus sexuels présentée par la famille du psychologue Patricio Vela, dont Cristian Precht était le guide spirituel pendant dix ans, de 1980 à 1990. M. Vela s'est suicidé quelques années plus tard.
L'enquête ecclésiale avait permis la découverte d'autres cas d'abus sexuels présumés commis par ce prêtre, selon les conclusions du Vatican.

Espoir de protection

Réagissant à ces conclusions, la famille de Patricio Vela a déclaré dans un communiqué qu'elle espérait que cette mesure se traduirait par une plus grande protection pour les victimes d'abus sexuels et contre les abus de pouvoir de la part des prêtres catholiques.
Cristian Precht est considéré au Chili comme une figure emblématique de la lutte pour la défense des droits de l'Homme pendant la dictature de Pinochet. Il était l'un des fondateurs du Vicariat de la Solidarité, un organe créé par l'Eglise chilienne pour assister les victimes du régime qui a fait plus de 3000 morts et disparus.

L'affaire Precht succède à une vingtaine de cas de prêtres et d'un évêque qui ont fait l'objet d'enquêtes judiciaires au Chili après des dénonciations pour abus sexuels.


samedi 8 décembre 2012

L'ARGENT DE LA PHOBIE ANTI-IMMIGRÉS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MOISSONNEUSE  ARMÉE, DE L'UNITED STATES AIR FORCE (US AIR FORCE, USAF) LA BRANCHE AÉRIENNE DES FORCES ARMÉES DES ÉTATS-UNIS. (AUSSI CONNU COMME PRÉDATEUR B)  DRONE, DE LA SOCIÉTÉ GENERAL ATOMICS. 
Quant aux fameux drones, ces avions sans pilote, ils sont utilisés, depuis le milieu des années 1990, à des fins non militaires – en particulier pour la surveillance des frontières. Celle séparant les Etats-Unis et le Mexique a été la première, en 2005, à « bénéficier » des services d'un drone, le modèle Predator B, de la société General Atomics. D'autres frontières et d'autres drones ont évidemment suivi. Le filon est loin d'être épuisé.

Le secteur privé n'est pas seul à profiter de cette manne inédite. L'agence européenne Frontex, basée à Varsovie, dotée à sa naissance d'un budget de 6,3 millions d'euros, a vu celui-ci multiplié par quinze en cinq ans.

Censée coordonner les opérations des Etats membres de l'Union européenne, l'agence a vu son rôle grandir, devenant « l'instrument emblématique de la politique de contrôle migratoire » de l'Union, voire son « bras armé »  en particulier en Méditerranée, souligne l'auteure de cet essai, la juriste Claire Rodier. Membre du Groupe d'information et de soutien des immigrés (Gisti), cofondatrice du réseau euro-africain Migreurop, elle travaille sur ces questions depuis de longues années.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
L’EUROPE DES CAMPS D’ENFERMEMENT PAR OLIVIER CLOCHARD ET PHILIPPE REKACEWICZ, JUIN 2010
Les rapports de l'agence Frontex, note-t-elle, «regorgent de chiffres, plus invérifiables les uns que les autres  »  concernant des migrants arrêtés à tel poste-frontière ou le démantèlement de réseaux de trafiquants opéré à tel autre. « Mais on n'y trouve nulle trace, s'étonne l'auteur, d'une analyse globale de son impact en termes de coûts / avantages.  » A quoi sert Frontex ? Il serait intéressant – pour le contribuable européen, entre autres – de connaître, par exemple, « le nombre de nouvelles routes migratoires qui s'ouvrent chaque fois qu'on verrouille un point de passage  », suggère Claire Rodier.

Les profits qu'engendrent les contrôles migratoires – ou que permet, plutôt, la hantise de l'invasion – ne sont pas d'ordre exclusivement économique. Le Sénégal de l'ancien président Abdoulaye Wade ou la Libye avec ou sans le colonel Kadhafi ont su jouer de cette hantise, tirant des bénéfices, en partie financiers, mais également diplomatiques, de ces «petits arrangements entre voisins  ». En clair, des «marchandages  » avec les pays de l'UE – l'Espagne et l'Italie en l'occurrence.

Le livre démontre, avec brio, comment  «l'exploitation de la peur » des émigrés, désignés comme des délinquants, voire des terroristes en puissance, est utilisée par les dirigeants politiques, qu'ils soient de droite ou de gauche, « dictatoriaux » ou «révolutionnaires  », du Sud ou du Nord.

Du Bangladesh au désert du Néguev, de Kiev à Ceuta et Melilla, les rouages invisibles de cette nouvelle ruée vers l'or sont, pour la première fois, mis en lumière et analysés. Une enquête rigoureuse et décoiffante.

Catherine Simon (Livre du jour)


XÉNOPHOBIE BUSINESS. A QUOI SERVENT LES CONTRÔLES MIGRATOIRES ? DE CLAIRE RODIER, LA DÉCOUVERTE, 200 P., 16 EUROS.


jeudi 6 décembre 2012

L'ARCHITECTE OSCAR NIEMEYER DISPARAÎT À 104 ANS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
LE PRIX PRITZKER, CONSIDÉRÉ COMME LE NOBEL DE L'ARCHITECTURE, LUI A ÉTÉ DÉCERNÉ EN 1988 POUR LA CATHÉDRALE DE BRASILIA, DONT LA CÉLÈBRE COUPOLE EN « COURONNE D'ÉPINES » PERMET À LA LUMIÈRE D'INONDER UNE NEF POURTANT SOUTERRAINE. LA CAPITALE BRÉSILIENNE, QUI A SURGI EN 1960 AU BEAU MILIEU DU CERRADO, PLATEAU SAUVAGE DU CENTRE DU PAYS, LUI DOIT LA PLUPART DE SES ÉDIFICES PUBLICS, PRÉCURSEURS DU STYLE « SPACE AGE ».


Né le 15 décembre 1907 à Rio, dans une famille bourgeoise d'origine allemande, portugaise et arabe, Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, a participé à la réalisation de plus de 600 œuvres en 70 ans de carrière. Une vingtaine sont encore en cours de réalisation dans divers pays.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
L'ÉDIFICE DE LA FONDATION NIEMEYER, À NITEROI, AU BRÉSIL
C'est en 1940 que Niemeyer fait la connaissance du futur président Juscelino Kubitschek, qui lui donnera la « joie » de construire ex nihilo Brasilia, l'actuelle capitale du Brésil, avec l'urbaniste Lucio Costa et le paysagiste Roberto Burle Marx. « On voulait faire des immeubles qui créent une certaine stupeur parce qu'ils étaient différents », avait déclaré ce pionnier de l'utilisation du béton.

Parmi ses réalisations les plus célèbres, où le verre et le béton blanc sont omniprésents, figurent le secrétariat des Nations unies à New York ou le siège du Parti communiste français, place du Colonel-Fabien, à Paris.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
« ON VOULAIT FAIRE DES IMMEUBLES QUI CRÉENT UNE CERTAINE STUPEUR PARCE QU'ILS ÉTAIENT DIFFÉRENTS », AVAIT DÉCLARÉ CE PIONNIER DE L'UTILISATION DU BÉTON. PHOTO ERALDO PERES
Le prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l'architecture, lui a été décerné en 1988 pour la cathédrale de Brasilia, dont la célèbre coupole en « couronne d'épines » permet à la lumière d'inonder une nef pourtant souterraine. La capitale brésilienne, qui a surgi en 1960 au beau milieu du Cerrado, plateau sauvage du centre du pays, lui doit la plupart de ses édifices publics, précurseurs du style « Space Age ».

A Rio, où il vivait, Oscar Niemeyer laisse notamment le Sambadrome, haut lieu du carnaval, et la « soucoupe volante » du musée d'art contemporain de Niteroi, qui domine la baie.

mercredi 5 décembre 2012

LE CHILI ET LE PÉROU DEVANT LA JUSTICE POUR RÉGLER UN VIEUX DIFFÉREND


QUELLES SONT LES RELATIONS ENTRE CES PAYS VOISINS ?

Plus d’un siècle après la guerre du Pacifique, les relations entre le Chili et le Pérou sont toujours empoisonnées par ce passé. Signe de l’importance de ce différend, portant sur des eaux très poissonneuses, les deux chefs d’État ont appelé leurs populations au calme, dans l’attente de la décision de la CIJ, sans doute dans plusieurs mois. Les audiences dureront jusqu’au 14 décembre, le Pérou ayant pris le premier la parole, tandis que le Chili présentera ses arguments demain et vendredi. Un deuxième­ tour de plaidoiries aura lieu la semaine prochaine. Dimanche, à la veille du début des audiences, le président chilien, Sebastian Piñera, a appelé ses citoyens à éviter les « nationalismes exacerbés, qui enveniment les âmes des peuples ».

CARTE DU CHILI
QUEL POURRAIT ÊTRE L’IMPACT DE CETTE DÉCISION ?

Le chef de l’État chilien et son homologue péruvien, Ollanta Humala, ont indiqué à maintes reprises que leurs pays respecteraient la décision de la Cour. À l’inverse de la Colombie, qui a décidé, fin novembre, de ne plus reconnaître la compétence de la CIJ en matière de délimitations territoriales, en réaction à une décision accordant à son détriment une vaste zone maritime au Nicaragua.

Mais un autre pays est très intéressé par la décision de la CIJ : la Bolivie. Ce pays andin a également participé à la guerre du Pacifique, se retrouvant dans le camp des vaincus. Il a dû céder au Chili une bande littorale de 400 km, perdant un accès à la mer. La revendication de le récupérer est inscrite dans sa Constitution. 

La Bolivie, un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud, ne s’est jamais remise économiquement de cette perte, qui l’a privée des richesses du salpêtre et de la pêche, mais aussi d’un débouché maritime commercial. La Paz a envoyé des représentants à La Haye pour suivre les débats, dans le but de déterminer les conséquences de la procédure sur ses propres prétentions territoriales.

GILLES BIASSETTE

CINÉMA: « VIOLETA », LA VOIX DU CHILI ET LE DESTIN D'UNE ARTISTE HORS DU COMMUN

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FRANCISCA DURAN DANS LE RÔLE DE VIOLETA (ENFANT). PHOTO DU FILM

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]


 
BANDE SON DU FILM « VIOLETA SE FUE A LOS CIELOS » - THÈME INSTRUMENTALE « EL JOVEN SERGIO » 
DURÉE : 00:01:37

Comment faire un film sur un monument national comme Violeta Parra au Chili sans étouffer le spectateur sous des tonnes de révérence ? Comment raconter la vie d’une artiste hors des clous dans le Chili bien pensant des années 50-60 sans noyer ce même spectateur sous des tonnes de références ? Pour répondre à ce double défi, Andres Wood, le réalisateur a construit un scénario en zigzag, comme le vol d’un oiseau, où passé et présent, vie et mort s’entrecroisent. «L’acte de créer est comme un oiseau sans plan de vol, qui ne vole jamais en ligne droite» dit Violeta dans une interview à la télévision chilienne. Cet entretien un peu guindé, auquel les pirouettes de l’artiste donnent par petites touches un peu de légèreté, sert de fil rouge au film.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FRANCISCA GAVILÁN DANS LE RÔLE DE VIOLETA PARRA. PHOTO DU FILM
Il déroule chronologiquement l’enfance pauvre de Violeta, héritière de la « guitare pleine de chants d’oiseaux » de son père, suit la caravane de saltimbanques –amis, mari et enfants- avec laquelle elle sillonne le Chili pour jouer saynètes et chansons, raconte la mort de son bébé alors qu’elle était en tournée en Europe, sa rencontre avec le musicien suisse Gilbert Favre, dernier et grand amour de sa vie pour lequel elle écrira la chanson Run run se fue para el Norte, et enfin la création de son université populaire du folklore, sous tente, à côté de Santiago, dernière station d’une vie vouée à la création.


Une travailleuse infatigable

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
FRANCISCA GAVILÁN DANS LE RÔLE DE VIOLETA PARRA. PHOTO DU FILM
Car Violeta, remarquablement interprétée y compris au chant par la comédienne Francisca Gavilan, vit dans une tension permanente de création. Ses talents s’exercent de façon multiple : poésie, chant, tapisseries (les arpilleras représentant des scènes de la vie quotidienne faites de chutes de tissu et de broderies), peinture. Elle sera même exposée au musée des Arts décoratifs du Louvre à Paris, en 1964. Toute la famille est embringuée dans ce tourbillon créatif, parfois à leur corps défendant : enfant, son fils Angel l’accompagne, sous un soleil de plomb, dans ses quêtes de chants populaires et de vieux receleurs de «trésors cachés», dans les sierras reculées ; son mari joue un christ en croix –légèrement- enrobé lors d’un spectacle improvisé dans le désert minier du Nord chilien ; ou encore sa plus jeune fille prête son visage au papier mâché que sa mère lui applique sans égard pour faire des masques. Car Violeta ne ménage pas sa peine, ni celle des autres.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
Andres Wood et Angel Parra, qui a beaucoup contribué au scénario, nous dépeignent une femme passionnée, obstinée, parfois dure, et libre toujours. Elle pleure la mort de la vieille femme, détentrice de chants qu’elle a emporté dans la tombe comme elle pleure la mort de son bébé au Chili alors qu’elle, elle chante en Pologne. « Rester au Chili ça aurait été comme de m’enterrer vivante », or elle a une mission à accomplir : travailler pour faire connaître et vivre les cultures traditionnelles de son pays. «Le travail est ce qui rend le plus heureux dans la vie. Le reste, ce ne sont que papillons et euphories passagères » dit Violeta. Le Chili rendra hommage à son œuvre, à son travail, notamment pendant les années de gouvernement de l’Unité populaire. Violeta Parra se suicide en 1967, trois ans avant l’arrivée au pouvoir de Salvador Allende, mais ses textes et chansons font désormais partie du patrimoine culturel chilien.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
DE VILLAGE EN HAMEAU, VIOLETA PARRA A COLLECTÉ, ENREGISTRÉ LES CHANSONS ET MUSIQUES DU FOLKORE CHILIEN.

Violeta Parra se fue para los cielos, la biographie qu’a écrite Angel Parra, est un succès de librairie au Chili. Sortie en 2006, elle a été plusieurs fois rééditée. Le film d’Andres Wood, qui se nourrit du livre, redonne aussi souffle à Violeta grâce au travail de Francisca Gavilan, choisie par Angel Parra pour interpréter sa mère. Grâce aussi à une bande son où chansons, cris d’oiseaux, souffle du vent et crépitement des hochets en corne, composent un paysage sonore qui accompagne les peines, les révoltes et les joies de Violeta. « La vie n’est pas une fête » dit Violeta. Elle lui rend pourtant grâce, à la vie, avec cette chanson qui l’a rendue mondialement célèbre, Gracias a la vida interprétée notamment par Joan Baez et Mercedes Sosa. C’est sur elle que se referme le film parce que malgré la fin tragique de Violeta, son œuvre, elle, reste bien vivante.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
COUVERTURE DU LIVRE VIOLETA MA MÈRE, PRÉFACE DE LUIS SEPULVEDA, EST SORTI EN 2011 EN FRANCE, AUX ÉDITIONS ECRITURE
Le film d'Andres Wood a eu le Grand prix du jury au festival Sundance en janvier 2012. Le réalisateur chilien s'est fait connaître en France notamment avec le film Machuca mon ami (en 2004) qui avait remporté un succès critique et populaire.

mardi 4 décembre 2012

BLOQUE DEPRESIVO AU THÉÂTRE DE LA VILLE

ILLUSTRATION DE FRANCISCA YÁÑEZ POUR BLOQUE DEPRESIVO

Héraut de la vitalité d’une cumbia infusée d’éner­gie rock, le groupe chilien Chico Trujillo que dirige “Macha” Asenjo, avait jusqu’ici coutume de ponctuer ses concerts survitaminés d’une poignée de titres romantiques, tour à tour tendres ou dramatiques, de sorte à entraîner son public dans l’univers intimiste du boléro et de ses différentes variétés régionales. Une séance d’exorcisme émotionnel à l’autel de la passion et du désenchantement amoureux, que le chanteur choisit désormais d’approfondir en lui consacrant un projet à part entière, fort ironiquement baptisé Bloque Depresivo (« Bloc Dépressif »). 

Comme ce fut le cas de Chico Trujillo, cette nouvelle aventure naît au départ d’une expérience informelle entre “Macha” et quelques amis qui se sont retrouvés en marge d’une tournée européenne, à reprendre des chansons populaires à la guitare sèche pour conjurer le mal du pays. « La distance permet de mieux apprécier ce qu’on a chez soi, souligne “Macha”. Et je pense aussi qu’on s’intéresse davantage à sa propre histoire avec l’âge. J’ai découvert récemment une photo de mon arrière-grand-mère posant avec une guitare dans les bras. On m’a appris qu’elle adorait en jouer, peut-être les mêmes chansons que Bloque Depresivo aujourd’hui ».

Composé de musiciens issus de plusieurs formations emblématiques de la scène chilienne (Chico Trujillo mais aussi Inti-Illimani Histórico et La Chilombiana), le collectif Bloque Depresivo a donc commencé par élaborer son répertoire autour de quelques classiques et autres perles rares du chansonnier romantique latino-américain, comme le boléro Quémame los ojos du Cubain Nelson Navarro, la ballade Lo qu’un día fue no será du Mexicain José María Napoleón ou encore la magnifique valse péruvienne Regresa de Lucha Reyes.

« J’ai appris certaines de ces chansons au contact de vieux musiciens de Valparaíso, précise le leader. D’autres viennent de ma collection de disques vinyles, qui n’arrête pas de s’enrichir de nouvelles trouvailles». Un travail d’archéologue dont le chanteur s’inspire aussi pour développer ses propres compositions dans la meilleure tradition du genre, à l’instar des thèmes Sin excusas et Mira si no he de venir. Accompagné d’un écrin acoustique de guitares virtuoses et de percussions, le charismatique “Macha”, jusqu’ici surtout connu pour ses talents de showman survolté, révèle avec Bloque Depresivo de subtiles qualités de crooner « almodovarien », capable de transmettre de sa voix de velours toute la fureur feutrée des mélodrames en miniature que contiennent ces chansons.

Yannis Ruel