mardi 29 juillet 2008

L'aînée des Pinochet candidate aux élections

Lucía Pinochet Hiriart se présente dans la commune de Vitacura, un des quartiers les plus chics de la capitale du Chili. Elle luttera, dit-elle, "contre la délinquance et pour la culture". L'ancien dictateur est mort le 10 décembre 2006 alors qu'il était en résidence surveillée sans avoir été jugé. Lucía, aînée des cinq enfants de Pinochet, avait passé deux nuits en prison en 2007, avec le reste de sa famille, dans le cadre d'une enquête pour corruption. Elle avait été relaxée.

lundi 28 juillet 2008

Le Chili a établi un bureau à Beijing pour servir les athlètes, ainsi que les journalistes et visiteurs chiliens aux Jeux olympiques.

Fernando Reyes Matta, ambassadeur chilien en Chine, a indiqué que le bureau avait pour but d'aider les athlètes chiliens à faire connaissance avec la ville hôte des Jeux olympiques afin qu'ils puissent parvenir à de meilleurs résultats.

Le pays sud-américain enverra 28 athlètes olympiques à Beijing, incluant les joueurs de tennis Nicolas Massu et Fernando Gonzalez qui ont remporté la première médaille d'or du Chili à Athènes en Grèce il y a quatre ans.

Massu et Gonzolez ont également remporté une médaille d'or et une médaille de bronze en simple hommes respectivement à Athènes.

samedi 26 juillet 2008

Ignacy Domeyko, entre Chili et Lituanie

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Ignace DOMEYKO (1802-1889)

"Cette maison nous rappelle que l’histoire de notre Etat est liée à celle de la Pologne et de la Biélorussie, la culture lituanienne est liée à celle des Polonais, des Biélorusses et d’autres comme celle des Russes, des Juifs, des Tatares ou des Karaïmes" déclara le chef de l’Etat lituanien.

Ignacy Domeyko (Ignotas Domeika en lituanien, Ignatie Domeïko en biélorusse) est en effet né en 1802 à Medviadka, dans le district de Novogroudok de l'ancien grand-duché de Lituanie (aujourd'hui en Biélorussie). Après des études de physique et de mathématiques à l’université de Vilnius, il retourna dans la ferme paternelle pour pratiquer l’agriculture et l’élevage.

Pendant l’insurrection polonaise de 1830, il rejoigna les rebelles et, après la défaite de l’insurrection, s’exila d’abord à Dresde, puis à Paris. Après avoir terminé l’Ecole de Mines, il partit en 1838 pour le Chili, avec un contrat de 6 ans en poche. Il y acquit rapidement une autorité indéniable, comme chercheur en minéralogie, ingénieur de mines, professeur en chimie.

Il y publia plus de 130 travaux de recherche, explora de nombreux gisements d’argent, de cuivre, de houille et du fameux salpêtre de Chili. Il contribua à la réforme du système de l’enseignement et fut nommé plusieurs fois comme recteur de l’Université Nationale à Santiago.

Ce n’est qu’à l’âge de 82 ans qu’Ignacy Domeyko a eu la chance de revoir sa patrie. Peut-être, il y serait resté mais les affaires l’obligèrent à rentrer à Santiago où il mourut en 1889. L'une des chaînes des Andes porte aujourd'hui son nom - les Monts Domeyko.


Voir plus (+)


mercredi 23 juillet 2008

Inca de Oro

Le sujet
Une jeune femme, émigrée à Paris, retourne au Chili, bien déterminée à affronter le bourreau de sa mère, torturée et assassinée sous Pinochet.
Malgré l'amour attentionné que lui voue son compagnon, Alba, vingt-sept ans, installée à Paris, ne supporte plus le poids psychologique des souffrances qu'a endurées sa mère chilienne, torturée et assassinée sous Pinochet, et qui sont devenues les siennes à force de la hanter. Aussi la jeune femme se résout-elle à quitter la capitale française pour parcourir le Chili à la recherche du tortionnaire de sa mère, qu'elle considère comme son propre bourreau. Dans le village d'Inca de Oro, elle rencontre Max, un ingénieur, et France, sa compagne, puis Dago, un ancien militant devenu mineur, qui fut un ami de sa mère. Résolue à affronter le monstre qui a saboté sa vie, Alba parcourt le désert d'Atacama...

Notre avis
Excellent téléfilm de Patrick Granperret sur les réalités politiques, sociales et humaines du Chili à travers les déambulations de trois Français. Les acteurs sont épatants. -


Les rediffusions
15:15 - Jeudi 24/07France Ô

mardi 22 juillet 2008

INSOLITE - LE CHILI DÉPASSE LES LIMITES



video


2m47 : ce n'est pas la taille du plus grand Chilien de tous les temps ni la longueur du compléto le plus copieux, mais bien la hauteur de l'obstacle qu'a réussi à sauter (voir l'image) le capitaine de cavalerie Alberto Larraguibel avec son destrier Huasco. Datant de 1949, ce record tient toujours et risque de tenir encore longtemps, car si certains cavaliers s'en approchent (2m40) , il y a peu de chances de voir quelqu'un tenter de le battre, simplement pour des raisons de sécurité.

Un autre record qui n'est pas prêt de tomber, est celui de l'émission de télévision la plus ancienne. Au cours de 2008, Sábado Gigante entrera dans sa 46ème année de diffusion ininterrompue. Notre Michel Drucker national a encore de belles années devant lui avec ses 10 ans, seulement, de Vivement dimanche et ses 43 ans de carrière.

Au rayon des extrêmes, les Chiliens présentent le plus jeune joueur de football ayant foulé les pelouses de première division et les momies les plus anciennes de la planète. Agé de 14 ans, le jeune Nicolas Millan entrait dans l'histoire du ballon rond en 2006 et effaçait des tablettes, le record d'un autre Chilien, Frank Lobos, lui aussi joueur de Colo Colo. Cet exploit sera-t-il toujours d'actualité dans quelques siècles ? Pas sûr. En tous cas, les momies de la civilisation Chinchorro sont, elles, toujours intactes après plus de 8.000 ans. C'est un exploit puisque leur procédé de momification est encore plus ancien que celui utilisé par les Egyptiens de l'antiquité.

Un pays en forme de record 

Mais tous ces exploits ne sont finalement que de simples anecdotes face à la démesure des terres chiliennes. Pays le plus long : 4.329 km du nord au sud ; plus haut volcan actif : le Ojos de salado fait 6.887 m ; plus longue chaîne de volcans en activité au monde (dont deux actuellement en éruption) et près de 40% des réserves mondiales de cuivre (1er producteur mondial, idem pour le saumon). 

La longueur du pays lui permet de posséder un panel de climats très variés. Ainsi au nord, le désert d'Atacama est le plus aride au monde. Il n'y a pas plu dans certaines zones depuis 50 ans. Certains experts parlent même de 400 ans ! On n’en est plus à quelques années près.

Mince bandeau de terre entre montagne et mer, le Chili a une géographie qui bat tous les records, attestés par le livre Guiness des records. Et dans un tel pays, les éléments se déchaînent régulièrement. Le tremblement de terre le plus violent de l'histoire de l'humanité eu lieu à Valdivia en 1960, avec une intensité de 9,6 sur l'échelle de Richter.Pour contenir ce pays il fallait un grand homme : Salvador Allende était en 1970 le premier président marxiste élu démocratiquement. Il aurait eu 100 ans cette année. 

Mickaël COUVRET.

lundi 21 juillet 2008

IMMIGRATION - Amérique du sud-Europe : de la friture sur la ligne

D'un côté, les 27 ministres de l'Intérieur des pays de l'Union européenne ont validé le projet de pacte européen commun qui sera voté au mois d'octobre prochain. De l'autre, les pays sud américains critiquaient ouvertement un texte qui selon eux criminalisaient les immigrants illégaux. C’est dans ce contexte et par pure coïncidence que le Chili organisait, dans le cadre des célébration du Bicentenaire, un forum de discussion sur "l'immigration, l'identité et l'intégration".Cette rencontre, bien que ce n'était pas le but, a permis au moins de renouer le dialogue. Cependant, à l’écoute des différents intervenants, les deux continents ne sont pas sur la même longueur d'onde. Claudia Serrano, numéro deux du Ministère de l'intérieur chilien, ne manquait d'ailleurs pas de rappeler quel rôle l'Europe et surtout la France avait pu jouer par le passer dans l'accueil des ressortissants Chiliens, «dans les années 70 l'Europe nous a donné un coup de main». Avant de préciser qu'aujourd'hui, «les décisions de l'Union Européenne peuvent porter atteinte aux droits de l'Homme». Pour elle, «l'instrumentalisation des problématiques de l'immigration par les partis politiques de droite et par les médias est une des causes de ce rejet des populations migrantes». Avant de conclure, «au Chili nous sommes des fils d'immigrants, il y a plusieurs raisons qui poussent à partir mais le rêve d'une vie meilleure est le dénominateur commun.» Des idées L'Amérique latine se pose donc en exemple de réussite et demande ouvertement à l'Europe de réfléchir avant de mettre en place une politique encore plus restrictive. Pour Patrick Weil, Français, Docteur en Sciences politiques, auteur en 2008 de Liberté, égalité, discriminations : l'identité nationale au regard de l'Histoire, la France n'est pas à montrer du doigt. Selon lui l'intégration des musulmans en France se passe beaucoup mieux que dans les autres pays européens. Il avance même une théorie, selon laquelle, "ce qui fait la force du modèle d'intégration français, c'est le respect historique du principe d'égalité". Cette égalité facilite l'intégration culturelle mais pour Patrick Weil, "si elle n'est pas respectée, alors il y a un phénomène contraire de "désidentification" et donc d'exclusion."Pour Catherine Withol de Wenden, elle aussi Docteur en Sciences politiques, le problème de l'Europe est bien distinct de celui des Etats-Unis et de l'Amérique latine. Effectivement, l'Europe reçoit plus d'immigrés que les Etats-Unis ou l'Australie. Selon elle, pour faire avancer les choses, "il faut sensibiliser tous les acteurs, pas seulement les Etats d'accueil et d'origine, mais aussi, les civils, les ONG, les professionnels, car l'important c'est la mobilisation, aujourd'hui, les acteurs et leurs intérêts sont trop dispersés."Ces journées ont eu le mérite de regrouper ces différentes instances même si aucune proposition concrète n'a émergé. A l'Europe à présent de faire le prochain pas.

dimanche 20 juillet 2008

Villanueva, la perle des Rovers

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Carlos Villanueva Photo José Alvújar

Après un transfert avorté à la Real Sociedad, ce milieu offensif au pied gauche dévastateur quitte l'Audax Italiano pour le club anglais de Blackburn, qui a déboursé 4 millions d'euros. Les Rovers de Paul Ince réalisent un joli coup sur le marché des transferts, à l'aube d'une saison aux objectifs ambitieux.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Carlos Villanueva Photo José Alvújar

Avec Luka Modric et Giovani Dos Santos, Tottenham n'est pas la seule formation de Premier League à espérer l'explosion de ses jeunes recrues étrangères. Percer dans l'un des plus grands championnats, l'Angleterre, et donc se faire un nom en Europe, c'est également la volonté de Carlos Villanueva. Très peu connu sur le Vieux Continent, le Chilien de 22 ans est pourtant l'un des grands espoirs du football sud-américain. La Real Sociedad, en 2e Division de la Liga espagnole, n'a pu finaliser la venue du milieu offensif gauche, qui quitte finalement son club de l'Audax Italiano pour Blackburn.

jeudi 17 juillet 2008

Chili - Les carabiniers refusent d'identifier le membre qui a agressé un photographe

Selon l'agence espagnole EFE, pour laquelle le journaliste travaille, les carabiniers devraient prendre des mesures disciplinaires contre "sept ou huit" (voire neuf selon certaines versions) carabiniers présents à cette manifestation. Dans une lettre adressée à la direction d'EFE, le corps des carabiniers assure avoir identifié le policier à cheval qui a infligé un coup de cravache métallique à Víctor Salas, le blessant très grièvement à l'oeil. Mais curieusement, alors que l'Union des photographes et des caméramen a transmis à la hiérarchie des clichés du carabinier incriminé, celle-ci prétend ne pas pouvoir nommer l'individu en question.

vendredi 11 juillet 2008

Arrestation d'une danseuse érotique se produisant dans le métro de Santiago

Monserrat Morilles, une superbe danseuse de 26 ans, montait dans une voiture vêtue d'un manteau de cuir et chaussée de bottes noires pour donner une "preuve de son art" comme elle l'a raconté elle-même.
La dernière représentaion s'est en fait terminée lorsque une quinzaine de membres de la sécurité l'ont empêché de se trémousser devant les dizaines de curieux qui se pressaient. La jeune femme a finalement été arrêtée par la police au milieu d'un grand désordre sur la place de la Moneda non loin du palais présidentiel.
"Cela me parait impressionnant que l'on déploit toute cette sécurité pour quelqu'un qui ne fait de tort à personne alors qu'il y a beaucoup de gens attaqués dans le métro", a confié la danseuse à l'AFP. "Cela donne une idée de la répression de la liberté d'expression au Chili", a ajouté son manager M. Gustavo Pradenas.
Cela faisait quelques jours que la jeune femme se produisait dans le métro, dansant autour d'une barre verticale, tout en enlevant ses vêtements jusqu'à ne rester qu'en bikini. "Jusqu'à maintenant aucun des passagers n'est venu se plaindre", a lancé la danseuse en annonçant son intention d'aller danser dans d'autres villes du Chili et d'Argentine.
Cette danse autour d'une barre est devenue connue à la suite du film Striptease (1996) dans lequel jouait Demi Moore incarnant une danseuse pratiquant cette spécialité connu aussi sous le nom de "pole dancing".

Chili: les "chasseurs de nazis" repèrent une fille du "docteur de la mort"

La délégation a réussi à localiser à Puerto Montt (1.000 km au sud de Santiago) la fille prénommée Waltraud du criminel nazi recherché, sans toutefois encore entrer directement en contact avec elle, a indiqué à l'AFP Sergio Widder, directeur du centre Simon Wiesenthal pour l'Amérique latine.

Arrivée mercredi à Puerto Montt, la mission dirigée par Efraim Zuroff, responsable du bureau israélien du Centre, a aussi recueilli des informations livrées par une dizaine de personnes, a précisé M. Widder.

Ces personnes sont venues voir la délégation "avec des données solides, crédibles, mais qu'il faut vérifier", a-t-il expliqué.

"Toute l'information que nous avons reçue indique que Heim pourrait être dans la région, dans un endroit entre Puerto Montt et Bariloche", en Argentine, a de son côté déclaré M. Zuroff jeudi à la presse à Puerto Montt.

"Nous croyons qu'il peut y avoir dans cette région quelqu'un qui a la clé pour arriver jusqu'à Heim", a ajouté M. Zuroff, rappelant qu'il y avait une prime de 315.000 euros (près de 500.000 dollars) pour la personne donnant la bonne piste.

Dans ce qu'ils ont appelé leur mission de la dernière chance, les "chasseurs de nazis" traquent depuis plusieurs mois toute trace de Heim qui serait aujourdhui âgé de 94 ans.
Sa fille Waltraud vit dans une région où il y a une très forte communauté d'origine allemande, tout comme dans la région argentine voisine de Bariloche.

La trace d'Aribert Heim a été perdue il y a 43 ans.

Il s'agit du criminel nazi le plus recherché après Alois Brunner qui est généralement considéré comme décédé à Damas (Syrie) il y a une dizaine d'années.

Autrichien, Heim exerçait comme médecin dans les camps de concentration de Sachsenhausen, Buchenwald et Mauthausen, où il a assassiné en 1941 des centaines de prisonniers en leur faisant des injection dans le coeur, entre autres traitements cruels.

En mars 1945, le criminel nazi a été détenu pendant deux ans et demi par les Américains, mais jamais jugé. Son nom a refait surface en 1962, et il a disparu quand la police allemande s'apprêtait à l'arrêter. Il est recherché par les polices allemande, autrichienne et espagnole ainsi que par le Centre Wiesenthal.

lundi 7 juillet 2008

Des poèmes inédits de Pablo Neruda découverts au Chili

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Dans tes rêves

naissent les

ailes azur


que je garde

dans

ce

livre

perdu


Je collectionne

tes

larmes.

Intitulé "Album de Isla Negra", ce recueil date de 1969 et est dédié à Alicia Urrutia, une nièce de l'épouse du poète Matilde Urrutia, qui vivait et aidait à l'époque dans la maison du couple dans la station balnéaire d'Isla Negra, sur la côte centrale du Chili.

Les poèmes sont écrits avec l'encre verte typique que Neruda utilisait pour ses textes, ce qui exclut toute possibilité de falsification, a affirmé au Mercurio l'avocat Nurieldin Hermosilla qui possède déjà une vaste collection des oeuvres du poète chilien et dit avoir acquis le recueil inédit à travers un libraire.

En outre, le P de Pablo est très particulier dans les manuscrits de Neruda et "très difficile" à imiter, explique le collectionneur. Celui du recueil "correspond en tout" à la signature du poète, ajoute-t-il.

Cet album est "une preuve directe et définitive, par la plume du poète, de son amour pour Alicia", affirme encore M. Hermosilla qui dit avoir payé pour le recueil "une très grande somme", sans vouloir la préciser.

Des biographes de Neruda ont déjà signalé qu'Alicia Urrutia était la maîtresse du poète pendant les dernières années de sa vie. Selon El Mercurio, elle vit toujours et réside à Arica, ville de l'extrême nord du pays.

Le prix Nobel de littérature 1971 est mort à l'âge de 69 ans en septembre 1973, quelques jours après le coup d'Etat du général Augusto Pinochet. Ses restes reposent à Isla Negra.

L'"Album de Isla Negra" ne fait peut-être pas partie des chefs-d'oeuvre du poète mais il a une tonalité "douce, suave, et parfois tragiquement triste", note M. Hermosilla.

dimanche 6 juillet 2008

L’OMBRE DE HUELQUIÑUR

La publication de la nouvelle de Jorge Edwards L’ombre de Huelquiñur, dans le numéro 21 de la revue Rue Saint Ambroise est une reconnaissance de la plume de l’écrivain chilien par les milieux d’avant-garde de la littérature française. Sa nouvelle qui oscille de manière vertigineuse entre la réalité et la fiction constitue une observation très fine de la société traditionnelle chilienne. Elle a été servie par une traduction sans trahison, Traduttore, traditore (traducteur, traitre) dit le dicton italien.

Avec l’exil, il est apparu au Chili une possibilité insolite : qu’une partie de sa propre littérature fasse retour par le biais d’une autre langue, la récente publication en est un exemple frappant. Mélina Cariz, la traductrice de la nouvelle d’Edwards, est fille de parents chiliens née à Paris, sa langue maternelle est donc le français. Néanmoins l’immersion familiale ainsi que ses études de langue et de littérature hispanique lui donnent de solides bases pour effectuer une traduction très convaincante. Son travail permet aux lecteurs francophones de faire un tour dans le monde de William Falkner revisité par Edwards dans la campagne chilienne, Chapeau bas !


Œuvres de Jorge Edwards traduites en français :

Le bon à rien de la famille, éd. Le Serpent à Plumes, 2007
Traduit par Gabriel Iaculli
L'origine du monde, Les Allusifs, 2001
Créations imparfaites et autres contes, images de Matta, Moraïma, 1995
Le Musée de cire, Albin Michel, 1984
Persona Non Grata, Plon, 1976
Le Poids de la nuit, Albin Michel, 1971

vendredi 4 juillet 2008

La "chasse scientifique" à la baleine du Japon en question au Chili

Le Japon, qui prône la réouverture de la chasse commerciale à la baleine, a présenté son plan de recherche et de "chasse scientifique", très contesté par la plupart des pays participant à la réunion de Santiago.

Les Japonais affirment avoir recueilli des informations interessantes sur la maturité sexuelle et des transformations dans la composition des espèces de cétacés, des résultats qui, selon eux, n'auraient pu être obtenus autrement.

"Depuis que le moratoire sur la chasse commerciale est entré en vigueur, beaucoup d'espèces de baleines ont tendance à augmenter", note l'Institut des études des cétacés du Japon dans un rapport.

Plusieurs défenseurs des baleines comme l'Australie, les Etats-Unis, l'Union européenne et l'Amérique latine ont demandé au Japon de modifier son programme. Ils estiment que l'on peut réaliser les recherches scientifiques sans avoir à tuer les animaux.

Selon la CBI, le Japon qui dispose d'un quota de pêche de 1000 baleines, a chassé 551 baleines Minke dans l'Antarctique pendant la saison 2007-2008 et 158 dans le Pacifique nord, ainsi que 150 autres cétacés de différentes espèces dans ce même océan.

La CBI qui regroupe 80 pays, a imposé un moratoire depuis 1986 interdisant la chasse commerciale à la baleine.

PERPÉTUITÉ POUR UN EX-CHEF DE LA DICTATU

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE JUGE ALEJANDRO SOLIS, PHOTO JAIME BASCUR
Le juge Alejandro Solis a condamné lundi en première instance, le «Mamo», comme on le surnomme, pour double homicide et association illicite dans l’assassinat du général Carlos Prats et de son épouse Sofia Cuthbert le 30 septembre 1974 à Buenos Aires. Huit autres ex-agents militaires et civils de la Dina écopent de 541 jours à vingt ans de prison. «Cela fait trente-quatre ans qu’on tente d’obtenir vérité et justice, souligne, les larmes aux yeux, à la sortie du palais de justice, Angelica Prats, une des filles du couple assassiné. Il y a eu tant d’obstacles qu’il semblait que ce moment n’arriverait jamais.»

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE PRÉSIDENT AVEC CARLOS PRATS COMMANDANT EN CHEF DE L’ARMÉE DE TERRE ET MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, EN ARRIÈRE PLAN LES AIDES DES CAMPS DU PRÉSIDENT SALVADOR ALLENDE ET LE MINISTRE SOUS SECRÉTAIRE D’INTÉRIEUR DANIEL VERGARA À DROITE.
«Lumière». Dans les années 70, le général Carlos Prats est commandant en chef de l’armée de terre et ministre de l’Intérieur du président Salvador Allende. Quand il se retire, il recommande personnellement au président socialiste de nommer Pinochet à la tête de l’armée. Quelques mois plus tard, le général félon se joint aux putschistes qui bombardent le palais présidentiel le 11 septembre 1973. Allende se suicide. Pinochet prend la tête d’une dictature qui fera plus de 3 000 morts et disparus et durera dix-sept ans. D’après les 500 pages de l’instruction du juge Solis, les Prats, en exil en Argentine, avaient reçu des menaces de mort. Le général portait continuellement une arme sur lui, inutile contre la bombe placée sous sa voiture. C’est un autre couple, l’américain Michael Townley, témoin protégé aux Etats-Unis et son épouse Mariana Callejas, condamnée dans l’affaire à vingt ans de prison, qui appuient sur le détonateur, cachés dans leur voiture à 100 mètres de là.
«Il est très important que puisse se faire la lumière dans toutes les affaires de droits de l’homme», s’est félicité le ministre de la Justice, Carlos Maldonado, tout en rappelant que cela fait partie des engagements de la présidente, Michelle Bachelet. Le ministre a souligné qu’il n’y aurait pas de délai imposé dans ces affaires.

«Privilèges». 

Il y a quelques jours, le président du Sénat et dissident de la coalition au pouvoir, Adolfo Zaldivar, soulignait qu’il était temps de clore les procès pour violations des droits de l’homme. «Il est surtout temps que l’armée dégrade et retire tous les privilèges dont jouissent les six hauts-gradés condamnés», a rebondi le sénateur socialiste Jaime Naranjo. Ils reçoivent toujours leur confortable retraite de généraux…Quant à Manuel Contreras, qui cumule 289 ans de réclusion dans 26 affaires, il purge sa peine à la prison de luxe Penal Cordillera.
L’armée n’a jamais reconnu sa participation dans l’assassinat de son ex-commandant en chef.Si ce jugement est une avancée pour la justice chilienne, il reste à la cour d’appel et à la Cour suprême de ratifier les condamnations.

mercredi 2 juillet 2008

Le tourisme menace-t-il les statues de l'Île de Pâques?

«Plus de tourisme, (c'est) plus de détérioration. Plus de visiteurs, plus de pertes», résume Susana Nahoe, une archéologue qui officiait comme agent de liaison entre le Service national de tourisme du Chili et la communauté scientifique présente sur l'île -avant de quitter son poste en raison de «différences de valeurs». «Nous en sommes désormais au point où soit nous protégeons ce que nous avons, soit nous le perdons».

Les 887 statues menacées
Les Moaïs, ces gigantesques statues de pierre aux formes humaines, qui mesurent jusqu'à neuf mètres de haut, sont déjà soumis à rude épreuve par les éléments de la nature. Le soleil, les vagues, le vent et l'humidité rongent leurs traits, et certains sont attaqués par les moisissures, le lichen et la mousse. L'érosion menace également l'Ahus, la plate-forme cérémonielle de terre et de pierre sur laquelle les statues sont plantées, ainsi que les côtes de l'île, le long desquelles la plupart des 887 monuments se dressent.

Comment protéger les Moaïs? Une question difficile qui s'ajoute aux énigmes qui entourent déjà l'Ile de Pâques elle-même.

Une civilisation totalement mystérieuse
Découverte le dimanche de Pâques 1722 par l'explorateur hollandais Jakob Roggeveen, trois fois plus grande que Manhattan, l'île a été peuplée par des colons venus des îles Marquises (Polynésie française) entre 400 et 600 av. J-C. Jusqu'environ 1680, la société prospérait et ses membres érigeaient les Moaïs, taillés dans la roche volcanique, vraisemblablement pour honorer les chefs tribaux.

Les ressources ont cependant commencé à diminuer alors que la population augmentait. Les arbres de l'île, qui servaient au transport des gigantesques blocs de pierre, même si on ne sait exactement comment, ont tous été abattus et la guerre a éclaté entre les tribus. Le cannibalisme s'est installé, et les Moaïs ont été renversés. Seule une cinquantaine ont été relevés et restaurés à notre époque. Outre ces grandes lignes, on ignore encore aujourd'hui les raisons précises de la chute de cette civilisation.

Classée en 1995 au patrimoine mondial de l'UNESCO et propriété du Chili, pourtant situé à 3.580 kilomètres à l'est, l'Ile de Pâques, que ses habitants appellent Rapa Nui, est devenue une véritable destination touristique il y a une vingtaine d'années. Pour 4 000 habitants, on a compté 52 000 touristes en 2007, selon Pedro Edmunds, maire de Hanga Roa, seule ville de l'île. Une augmentation de 20% par rapport à 2006, et dix fois plus qu'en 1990.

Selon l'archéologue Susana Nahoe, la majorité des touristes qui se rendent sur l'île pour admirer les Moaïs prennent garde de ne pas les endommager. Certains marchent ou grimpent cependant dessus en ignorant que leur comportement use les statues, alors que d'autres les endommagent intentionnellement, comme un touriste finlandais qui a été condamné à une amende de 17 000 dollars (10 800 euros) pour avoir arraché un lobe d'oreille à l'une d'entre elles.

Cri d'alarme
Si Nahoe pousse un cri d'alarme, le maire de Hanga Roa estime que «vraiment rien n'est fait» pour protéger les statues, qui selon lui sont également attaquées par 54 types différents de moisissures. Une expérience a été tentée en 2003 avec l'aide de l'UNESCO: cinq Moaïs ont reçu une injection de mastic, ce qui les a partiellement protégés du lichen et de l'humidité. Mais ce traitement était trop coûteux pour être généralisé, a déclaré l'archéologue.

Outre les éléments naturels et les touristes, Nahoe et Edmunds se plaignent de la tutelle chilienne. «Il n'y a aucune espèce de compréhension pour la demande de la population de Rapa Nui qui souhaite contrôler ce qui lui appartient», a estimé le maire. «Ils ne nous laissent aucun espace pour être créatifs (...) Tout se passe à Santiago, où beaucoup n'ont jamais visité l'île.»
Will Weissert – Associated Press (AP)